Le médecin généraliste et les patients à alimentation particulière

Bandeau_site
Début : 18/11/2022
Fin : 19/11/2022

Formation

Catégories

Médecine générale et autres spécialités
DPC
  • Endocrinologie, nutrition

Tags

N° 2211-03

Lieu

Bordeaux

Organisateur

Dr Sandrine AUBIN
Disponible Action ANDPC N° 10432200076 | Durée : 14 heures - 2 journées | Nombre de participants prévu : 35

En matière d’alimentation, de plus en plus de patients adoptent une conduite alimentaire qui se démarque du plus grand nombre : le patient végan, végétalien, végétarien, l’adepte du jeûne, l’intolérant au lactose ou au gluten, le tenant de l’alimentation intuitive…. Ces modifications de conduites alimentaires obligent le médecin à des ajustements de postures de soins d’autant plus que ses propres préférences alimentaires, en sont impactées. 
Ces choix alimentaires sont souvent fondés sur des représentations construites autour de bénéfices pour la santé. C’est pourquoi le médecin se doit de s’interroger et de répondre sur la compatibilité d’une alimentation particulière avec le maintien en bonne santé du patient. Mais sur quelles bases peut-il le faire ?  
objectifs de la formation

  •  Définir les principaux types d’alimentation particulière.
  •  Prévenir, dépister et traiter les éventuelles carences.
  •  Comprendre les processus de choix d’une alimentation particulière et le risque de conflit de valeurs.
  •  Assurer la qualité de la relation Médecin-Patient en situation de divergence de représentations.
  •  Identifier les bénéfices et les risques, autres que les carences, de ces alimentations particulières.
  •  Repérer les choix alimentaires susceptibles d’améliorer ou d’aggraver une pathologie existante.
  •  Conseiller et accompagner une patiente enceinte ou allaitante ayant choisi une alimentation particulière. 
  •  Aborder et analyser les risques potentiels d’une alimentation particulière dans des situations problématiques (suites de réanimation post-Covid 19 et de chirurgie bariatrique)

Conditions de prise en charge des programmes

DPC - Pour les médecins libéraux installés ou salariés des centres de santé - prise en charge par l'ANDPC (voir documents à fournir pour confirmer votre inscription) / pour les médecins salariés autres et les médecins ne bénéficiant pas de financement (remplaçant, forfait épuisé etc.)  - des frais d'inscription adaptés vous seront demandés.

Retrouvez toutes les informations sur l'accès aux formations sur notre site 

Conditions de prise en charge de l'hébergement

Si vous exercez à plus de 100 km du lieu de la formation, la SFTG prend en charge dans la limite de 80 € vos frais d’hébergement pour la nuit entre les deux jours de formation (sous présentation de l'original de la facture et sous réserve que la prise en charge par l'organisme de financement - FAF ou DPC - soit complète)

Possibilité de prise
en charge de l'hébergement
oui
Formation à venir