Patient alimentation particulière

formation
Début : 05/11/2021
Fin : 06/11/2021

Formation

Catégories

Médecine générale et autres spécialités
DPC
  • Endocrinologie, nutrition

Tags

N° 2111-04

Lieu

Saint-Malo

Organisateur

Dr Philippe Cornet
Disponible Action ANDPC N° 10432100099 | Durée : 14 heures - 2 journées

Le contexte de l’action : 
En matière d’alimentation, de plus en plus de patients adoptent une conduite alimentaire qui se démarque du plus grand nombre : le patient végan, végétalien, végétarien, l’adepte du jeûne, l’intolérant au lactose ou au gluten, le tenant de l’alimentation intuitive…. Ces modifications de conduites alimentaires obligent le médecin à des ajustements de postures de soins d’autant plus que ses propres préférences alimentaires, comme valeurs socialement construites, en sont impactées. 
Ces choix alimentaires sont souvent fondés sur des représentations construites autour de bénéfices pour la santé. C’est pourquoi le médecin se doit de s’interroger et de répondre sur la compatibilité d’une alimentation particulière avec le maintien en bonne santé du patient ? Mais sur quelles bases peut-il le faire ?  

Objectif général (cf ANDPC) : L’action s’inscrit dans l’une des fonctions de la médecine générale en promouvant la santé des populations par des actions individualisées d’éducation de proximité en particulier en matière d’alimentation saine, l’un des deux volets de prévention de l’obésité et des maladies métaboliques, avec l’activité physique. Les pratiques alimentaires particulières peuvent mener à des conduites alimentaires déviantes à l’origine de pathologies, de carences, voire à l’extrême de dénutrition dans certain contexte prédisposé. A l’inverse les choix nutritionnels particuliers sont à l’origine de préjugés qui peuvent altérer la relation de soin par une stigmatisation construite à partir de représentations péjoratives. 
Si l’acte de se nourrir procède d’un besoin physiologique il s’inscrit dans un processus plus large socialement déterminé. L’objectif général de la formation permettra d’appréhender ces deux versants : l’innocuité ou les risques inhérents aux choix alimentaires et le maintien d’une relation soignant-soigné de qualité malgré des représentations divergentes.  

Objectifs spécifiques (cf ANDPC) :
La formation permettra de :

- Définir les principaux types d’alimentation particulière.
- Savoir prévenir, dépister et traiter les éventuelles carences.
- Comprendre les processus de choix d’une alimentation particulière et le risque de conflit de valeurs.
- Assurer la qualité de la relation Médecin-Patient en situation de divergence de représentations.
- Identifier les bénéfices et les risques, autres que les carences, de ces alimentations particulières.
- Repérer les choix alimentaires susceptibles d’améliorer une pathologie existante.
- Repérer les choix alimentaires susceptibles d’aggraver une pathologie existante.
- Conseiller et accompagner une patiente enceinte ou allaitante ayant choisi une alimentation particulière. 
- Aborder et analyser les risques potentiels d’une alimentation particulière dans des situations problématiques (suites de réanimation post-Covid 19 et de chirurgie bariatrique)

Conditions de prise en charge des programmes

DPC - Médecins libéraux installés ou remplaçants et salariés des Centres de Santé - prise en charge par l'ANDPC : voir documents à fournir pour confirmer votre inscription / pour les médecins salariés autres : des frais d'inscription vous seront demandés par le secrétariat.

Conditions de prise en charge de l'hébergement

Hébergement remboursé entre les deux jours de formation jusqu’à 80 euro et sur présentation de la facture si vous résidez à plus de 100 km.

Possibilité de prise
en charge de l'hébergement
Formation à venir